fbpx

Bitoo

Le guide ultime de l’automatisation des tests

Diane Ouvrard

Diane Ouvrard

Que vous cherchiez simplement à apprendre quelques astuces sur les tests, ou que vous travailliez dans une entreprise pour optimiser et rationaliser le développement de logiciels, ce guide vous sera utile. Nous répondrons aux questions essentielles relatives aux tests et à l’automatisation des tests qui vous permettront d’acquérir les connaissances nécessaires pour aborder ce domaine de manière efficace et stratégique.

Qu'est-ce que l'automatisation des tests ?

L’automatisation des tests ou les tests automatisés c’est l’utilisation de logiciels pour contrôler l’exécution des tests. Ils permettent de libérer du temps et des ressources dans le processus de test, de sorte que les tests peuvent être exécutés plus rapidement, avec plus de précision et à moindre coût 

En introduisant l’automatisation dans les tests, les testeurs ne sont pas remplacés, mais soulagés d’un travail fastidieux et répétitif pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, ainsi ils utilisent leurs compétences pour concevoir des cas de test qui assurent la qualité et augmentent la couverture des tests à la fois quantitativement et qualitativement. 

Tests manuels et tests automatisés, quelles différences ?

Il existe des différences très distinctes entre les tests manuels et les tests automatisés, cependant l’utilisation de l’automatisation des tests n’exclut pas les tests manuels. En fait, ils se complètent très bien l’un à l’autre.  

La différence fondamentale entre les tests manuels et les tests automatisés est simple. Avec les tests manuels, un humain est chargé de tester seul la fonctionnalité du logiciel comme le ferait un utilisateur. Les tests automatisés sont quant à eux effectués par le biais d’un outil d’automatisation, ce qui permet de consacrer plus de temps à des tâches de plus grande valeur, comme les tests exploratoires, tout en automatisant les tests qui prennent du temps, comme les tests de régression. Bien que vous deviez consacrer du temps à la maintenance des scripts de test en général, vous augmenterez la couverture et l’évolutivité de vos tests. 

L’avantage des tests manuels est qu’ils permettent à l’esprit humain de tirer des conclusions d’un test qui pourrait autrement être manqué par l’automatisation des tests. Les tests automatisés sont plus adaptés aux projets de grande envergure, aux projets qui nécessitent de tester les mêmes zones à plusieurs reprises et aux projets qui ont déjà été soumis à un processus de test manuel initial. 

Comment mettre en œuvre une stratégie d'automatisation des tests ?

La stratégie de test pyramidale

Le passage à la méthode agile a conduit de nombreuses équipes à adopter une stratégie de test pyramidale. La stratégie d’automatisation des tests en pyramide contient trois niveaux différents. Les tests unitaires représentent la base et le plus gros pourcentage de cette pyramide. Viennent ensuite les tests de la couche de service, ou API. Et enfin, les tests de l’interface graphique sont au sommet. 

La pyramide ressemble à ceci :

Qui doit être impliqué dans l'automatisation des tests ? 

Les tests nécessitent souvent une approche “shift left”. Ce déplacement vers la gauche dans le processus de développement agile signifie que les tests commencent beaucoup plus tôt dans le cycle de vie de l’application.  

Dans une telle approche, on retrouve : 

Les testeurs manuels : Pour l’enregistrement et la relecture qui sont essentiels, en particulier ceux qui sont novices en matière d’automatisation. La possibilité d’utiliser le même script enregistré avec une variété de données d’entrée peut s’avérer utile pour identifier et résoudre des problèmes dans plusieurs environnements. 

Les ingénieurs en automatisation : Pour une prise en charge robuste des langages de script, des intégrations avec les systèmes d’Intégration Continue et faire évoluer facilement les tests. 

Les développeurs : Pour l’intégration des tests dans le processus de développement nécessitant la capacité de réaliser des tests dans un environnement de développement. 

Quels types de tests peuvent être automatisés ?

Un bon point de départ pour déterminer si un processus est qualifié pour l’automatisation est de voir s’il répond aux critères suivants : 

  • Le test est très répétitif et prend beaucoup de temps à réaliser s’il est effectué manuellement (par exemple : les tests de régression). 
  • Le chemin du test est prévisible, ce qui signifie qu’il a été prouvé qu’un processus pouvait être vérifié auparavant par des tests manuels. 
  • Le test est sujet à l’erreur humaine, potentiellement parce qu’il est hautement répétitif et implique la migration de grandes quantités de données. 

Si le processus répond à tous ces critères, il sera dans la plupart des cas un bon candidat à l’automatisation. Pour plus de détails sur les tests à automatiser, consultez notre article. 

Quels sont les avantages de l'automatisation ?

Il existe de nombreux cadres et outils différents pour l’automatisation des tests. Le résultat de l’automatisation des tests dépendra du succès de la mise en œuvre, mais en général, en automatisant les tests, on peut s’attendre aux résultats suivants : 

 

  1. Augmentation de la productivité : Plus de tests peuvent être effectués avec une grande précision une fois les tests automatisés.

 

  1. Un retour d’information plus rapide : Lorsque les tests sont effectués plus rapidement et plus tôt dans le cycle de vie du développement logiciel, les développeurs peuvent également recevoir un retour d’information plus rapide. 

 

  1. Mise sur le marché plus rapide : L’exécution plus rapide des tests et les boucles de retour d’information continues permettent de raccourcir le cycle de vie du développement logiciel global et d’augmenter la fréquence des versions. 

 

  1. Efficacité des coûts : Lorsque les ressources sont optimisées, les coûts peuvent être réduits. 

 

  1. Plus grande agilité et réactivité au marché : Des cycles de publication plus courts permettent aux entreprises de mieux répondre aux changements et de hiérarchiser les ressources. 

 

  1. Réduction du risque d’erreur humaine : L’automatisation permet d’effectuer des tests répétitifs et prévisibles avec une grande précision. Le risque d’erreur humaine est ainsi réduit au minimum. 

 

  1. Amélioration de la qualité : Des tests plus efficaces permettent d’optimiser l’étendue et la fréquence des tests. 

 

  1. Plus grande satisfaction professionnelle : Les testeurs peuvent éprouver une plus grande satisfaction professionnelle en raison de l’élimination des tâches hautement répétitives.

Quels sont les limites de l'automatisation des tests ?

Il est important de noter que si l’automatisation présente de nombreux avantages, elle a aussi ses limites : elle ne teste que ce que vous lui demandez. Bien que cela puisse sembler évident, il est important de garder à l’esprit que même après la réussite des tests unitaires, d’intégration et de performance, un seul utilisateur final peut faire planter tout le système en quelques secondes. Cela se produit généralement si l’utilisateur fait quelque chose que les développeurs n’avaient pas prévu. C’est pourquoi les testeurs humains sont précieux. Ils essaient d’anticiper et d’imiter le comportement des utilisateurs finaux.

Suivez l'actualité et les tendances du testing !

Partager cette publication

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bitoo

Bitoo

error: Ce contenu est protégé !!