fbpx

Bitoo

Se lancer dans les tests : choisir les meilleurs cas de test à automatiser

Diane Ouvrard

Diane Ouvrard

Les tests sont une étape essentielle si vous voulez garantir la qualité de vos produits. Il est crucial de tester vos applications pour s’assurer qu’elles fonctionnent correctement. Dans le cas contraire, les clients sont moins susceptibles de les acheter ou de continuer à les utiliser. Bien qu’importants, les tests de logiciels peuvent être un processus répétitif qui prend du temps et des ressources que vous préféreriez probablement utiliser pour des tâches qui apportent des innovations en termes de fonctionnalités ou de performances. C’est là que l’automatisation des tests entre en jeu.

Afin d’automatiser les tests, les équipes utilisent des outils pour exécuter automatiquement les tests qui prennent du temps. Cela permet de libérer un temps et des ressources précieuses, tout en garantissant une meilleure qualité du logiciel.  Cependant, tous les tests ne peuvent pas être automatisés. C’est pourquoi il est utile de consacrer un peu de temps à déterminer les cas de test qui bénéficieront le plus de l’automatisation. 

Si vous voulez réussir l’automatisation de vos tests, vous devez d’abord réaliser un plan pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos tests automatisés. En effet, tous les tests ne peuvent pas être automatisés, les choisir dès le début est une étape essentielle dans la création de votre plan d’automatisation.

Quels cas de test automatiser ?

Certains tests sont tout simplement impossibles à réaliser manuellement, comme les tests de charge et de performance. Pour d’autres tests, l’automatisation peut être possible, mais le peu de temps que vous gagnerez ne vaudra pas l’investissement nécessaire pour les créer ; les tests manuels resteront alors la meilleure solution. Pour vous donner un exemple concret si vous travaillez sur une toute nouvelle application, il est probable qu’elle soit soumise à des changements fréquents donc l’automatiser trop tôt serait un mauvais investissement et clairement une perte de temps.   

Pour vous aider à démarrer, voici une liste générale des types de tests pour lesquels l’automatisation peut simplifier votre processus le plus facilement.  

  1. Les tests répétitifs exécutés pour plusieurs versions. 
  1. Les tests qui nécessitent plusieurs ensembles de données. 
  1. Les fonctionnalités fréquemment utilisées qui introduisent des conditions à haut risque. 
  1. Les tests impossibles à réaliser manuellement. 
  1. Les tests qui s’exécutent sur plusieurs plates-formes et configurations matérielles ou logicielles différentes.  
  1. Les tests manuels qui demandent beaucoup d’efforts et de temps. 

Lorsque vous testez des fonctionnalités particulièrement complexes, l’automatisation des tests peut être un véritable défiDans ce cas, vous devez les planifier soigneusement et évaluer le risque que le temps et les coûts d’investissement initiaux finissent par l’emporter sur le temps potentiellement économisé plus tard. 

De même, des éléments tels que la convivialité globale et l’apparence de l’interface utilisateur nécessitent des tests manuels et humains. Vos utilisateurs finaux seront humains, après tout !  

Maintenant que vous avez une idée des types de tests qui bénéficient de l’automatisation, voyons à quoi cela ressemble dans le contexte du processus de développement d’une application.  

Les tests se répartissent généralement en quatre étapes de développement : tests unitaires, tests d’intégration, tests système et tests d’acceptation. Passons en revue ses étapes dans l’ordre et voyons où l’automatisation peut être bénéfique.   

1. Les tests unitaires

Les tests unitaires consistent à tester individuellement et indépendamment les plus petites parties testables d’une application pour s’assurer qu’elles fonctionnent correctement. Ces tests sont généralement effectués par le développeur dans le but de trouver les erreurs le plus tôt possiblecar le coût de la découverte des bugs au moment de l’écriture du code est considérablement moins élevé que celui de la détection et de la correction du bug plus tard.  

Les tests unitaires sont généralement automatisés. Les tests unitaires font partie de la méthodologie de développement piloté par les tests (TDD) qui exige que les développeurs écrivent d’abord des tests unitaires défaillants. Ils écrivent ensuite du code afin de modifier l’application jusqu’à ce que le test réussisse. L’écriture du test d’échec est importante car elle oblige le développeur à prendre en compte toutes les entrées, erreurs et sorties possibles.

tests-unitaires

2. Les tests d'intégration

tests-integration

Dans les tests d’intégration, différents modules de logiciel sont combinés et testés en tant que groupe afin d’exposer tout problème d’interaction entre les unités intégrées. Lors de l’automatisation des tests d’intégration, une meilleure pratique parmi de nombreuses équipes DevOps est d’effectuer des tests de type Shift Left, en déplaçant les tests d’intégration aussi près que possible du processus de construction afin d’obtenir un retour d’information important plus rapidement.   

3. Les tests de système

Le test de système comprend l’utilisation de nombreux types de tests logiciels pour valider l’ensemble du logiciel (logiciel, matériel et réseau) par rapport aux exigences pour lesquelles il a été conçu. Différents types de tests (tests fonctionnels, tests basés sur les données, tests par mots-clés, tests de régression, tests en boîte noire, tests de fumée, etc).  

L’automatisation se présente différemment selon les types de tests de cette étape :  

Les tests fonctionnels, par exemple, vérifient que chaque fonction correspond aux exigences commerciales énoncées et fonctionne comme prévu. Ces tests peuvent être facilement automatisés à l’aide d’outils dotés de fonctions d’enregistrement et de lecture.  

Les tests de régression sont utilisés pour confirmer que les récentes modifications apportées au code du système n’ont pas d’impact négatif sur la fonctionnalité. Pour ce type de test, de nouveaux cas de test ne sont pas créés, mais une sélection complète ou partielle de certains cas de test précédemment créés est ré-exécutée. Les tests de régression sont un excellent exemple de tests qui peuvent être automatisés.

tests-systeme

4. Les tests d'acceptation

tests-acceptation

L’objectif des tests d’acceptation est de s’assurer que le logiciel est conforme aux exigences de l’entreprise. Les tests d’acceptation se concentrent sur les entrées et les sorties d’un système dans son ensemble plutôt que sur les parties internes et individuelles du programme logiciel. De toutes les quatre étapes, celle-ci peut s’avérer l’une des plus difficiles à automatiser, car les critères de réussite peuvent être subjectifs.

En conclusion

Les équipes et les organisations s’efforcent constamment de produire des applications et des produits plus rapidement pour répondre aux demandes du marché, il est extrêmement bénéfique de trouver des moyens de rendre le processus de développement aussi efficace que possible pour garantir la qualité. L’automatisation des tests s’avère de plus en plus une stratégie cruciale pour accélérer le développement. Étant donné que les tests sont un processus très complexe et à multiples facettes, il peut être difficile de savoir par où commencer votre stratégie d’automatisation. Heureusement, il existe des critères que les novices en matière de tests automatisés peuvent suivre pour démarrer leur stratégie d’automatisation. L’automatisation des tests est plus avantageuse lorsque les cas de test sont répétitifs, à haut risque ou difficiles à exécuter manuellement. Une fois que vous avez identifié les tests spécifiques à automatiser, vous pouvez commencer à étoffer votre plan d’automatisation et à le mettre en œuvre.   

 

Nous espérons que cet article vous a donné un bref aperçu de la façon dont vous ou votre équipe pouvez commencer à prendre des mesures pour évaluer les cas de test à automatiser. Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’automatisation, n’hésitez pas à lire nos différents articles sur ce sujet, disponible sur notre blog. Vous pouvez également suivre une formation dédiée à l’automatisation pour devenir un expert

Bonne automatisation ! 

Suivez l'actualité et les tendances du testing !

Partager cette publication

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bitoo

Bitoo

error: Ce contenu est protégé !!